Special things // Special Songs

Sympathy for Keith Richards

keithrichards1.jpg

Keith Richards est tombé d'un palmier, direction l'hosto. Ca m'aurait profondément attristé de le voir prendre la tête du classement des morts les plus ridicules du rock. Heureusement, il est increvable.

Finalement, on ne le verra pas en père de Johnny Depp dans la suite de Pirates des Caraïbes. L'idée m'excitait pas mal; après tout le look de Depp est pompé de A à Z sur Richards. Mais rétrospectivement, on se souvient que le film parle de pirates, oui, mais de pirates zombies. Donc littéralement, des pirates incapables de mourir. Double adéquation donc. Dommage.

J'ai dans la tête une question bizarre. Des gens se demandent souvent ces derniers temps s'il n'est pas contre-nature de voir des groupes se reformer, ou de voir les Stones à 60 balais faire la mi-temps du Superbowl. C'est secondaire. La vraie question est de savoir s'il est juste de voir des vraies rockstars mourir à 70 ans. Je ne souhaite pas la mort de Keith Richards.

Mais Kurt Cobain a eu droit à des océans de larmes , et à quelques suicides de groupies. Cet âne bâté de Doherty sera inévitablement rejoint par quelques fans éplorées s'il vient à mourir. Même Brian Molko, si ça se trouve. Mais qui se suicidera à la mort de Keith Richard ou de Neil Young, par exemple ?

Oh, bien sûr, on aura droit à un numéro spécial de Rock&Folk et à un édito de Philippe Manoeuvre, qui aura versé quelques larmes dans sa bière. Mais pas une jeune fille pour se défenestrer en apprenant la nouvelle. Et quand bien même Manoeuvre se suiciderait, sans vouloir lui faire de peine, j'ai dans l'idée que Keith Richards préfèrerait la compagnie de 72 jeunes groupies. Yen aura-t-il pour aller se frotter lascivement contre la tombe de Keith Richards, comme sur celle de Jim Morrisson ? Les seins des femmes en âge d'avoir adulé les Stones doivent avoir autant de tenue et de sex-appeal que leurs derniers albums.

Il y a là une certaine injustice. Plus préoccupante que les rides sur la momie qui tombe du palmier.

Ou alors s'agit-il pour Richards, comme pour Iggy Pop et d'autres, de faire ce que Morisson, Cobain, etc… n'ont pas fait: briser le dernier tabou du rock. La vieillesse.

Le regard de Keith Richards sur cette photo (prise par Claude Gaussian lors d'un concert à Anvers en 1973) tend à le prouver. Accessoirement, il vaut largement les 3 derniers albums des Stones.

keitgaussian.jpg

The Rolling Stones – Sympathy for the Devil (live)

PS: je vous invite à aller lire le billet de l'excellent François Bon sur l'accident de Keith Richards. Et accessoirement, tout le reste de ses écrits online sur les Stones et Led Zep.

Advertisements

7 May, 2006 Posted by | music, Rock | 13 Comments