Special things // Special Songs

Sex-Rock & Hard-Roll

Il existe une méthode de cartographie du monde qui consiste à accorder une surface donnée à chaque pays en fonction de son PIB ou de son degré d'éducation, etc…

Imaginez la carte du rock depuis les années 2000 rapportée à l'écho médiatique (presse spécialisée, webzine, forums, blogs, tout celà agrégé) de chaque groupe ou mouvement. Ca nous donne, à peu de choses près:

– Un énorme continent de la dictature du "rock à rimmel" avec comme capitale Placebo (en campagne quasi-militaire ces jours-ci) et Green Day (auparavant membre de la nation punk annexé par le rock à rimmel).
– Une meta-île qui aurait plus ou moins la forme de la Grande-Bretagne. Aux dernières nouvelles, des vauriens nommés Arctic Monkeys se sont emparés de force du trône (laissé vacant par les princes jumeaux Pete Doherty et Carl Barat) sous le nez d'un paquet d'autres prétendants.

– La Confédération des Collectifs Plus ou Moins Canadiens. "Collectif" est un mot vachement plus bankable et indie que "groupe". Même quand ils sont New-Yorkais, ces collectifs sont plus ou moins Canadiens. Ils sont cool, ils sont indie, et ils sont collectifs comparés au reste des musiciens qui ne sont que des "groupes". Allez comprendre.

Voilà pour le panorama actuel. Grosso modo et subjectivement.

Mais dans un coin, tout là-bas à gauche, il y aurait un petit carré de bruit, de débauche, de grosses guitares. Ca se passe aux USA et c'est diablement plus jouissif que le panorama sus-cité.

Il y a donc là-bas un type nommé Jesse Hugues alias "The Devil". Ce mec a surnommé sa moustache (Freddie se marre dans son tombeau) son "soft boomerang of love". Il dit jouer du "sex rock". Quand on lui demande sa motivation pour jouer de la musique, The Devil répond: "Je ne suis pas venu ici pour sauver les baleines. Je suis venu pour les dames". Jesse s'est trouvé un acolyte de premier ordre en la personne de Baby Duck alias Carlos Von Sextron alias Joshua Homme, plus connu comme leader des Queens Of The Stone Age.  Avec un personnel fluctuant, ils ont déjà pondu "Peace Love Death Metal" et reviennent trés bientôt avec un deuxième album nommé "Death By Sexy" à acheter d'office. Un avant goût (Cherry Cola) en fin de billet.

 Non loin de là, à San Diego, un certain Jason Hill compose des  chansons tout à fait salaces sur une musique vicieuse. Kinky. Sur les pochettes d'album et d'EPs, dans les clips, des pin-ups dans tous les sens. Louis XIV s'intéresse aux filles et à peu près qu'à ça. Leur dernier concert au point FMR à Paris a été l'occasion de tester quelques nouveaux titres dont un qui parlait manifestement de poneys. J'ai vaguement peur de ce qu'ils ont pu raconter. De Detroit, Dick Valentine et ses amis fondent un groupe de rock. Comme ils sont six et qu'ils sont électriques, ils se baptisent Electric Six. Ils chantent les photos de ma mère à poil, les bars gays, et se proclament "Dance Commander". Des fils batards de AC/DC et de Boney M.

Et puis parfois, au Rancho de la Luna, non loin du légendaire Joshua Tree, Josh Homme emmène ses ami(e)s en colo. Les Desert Sessions. C'est au milieu de nulle part, mais ça donne parfois des bijoux. C'est pour le coup, un vrai collectif, qui rassemble des musiciens venus de groupes de tous les horizons. Donc ce duo à tomber avec PJ Harvey, I Wamma Make It Wit Chu.

Quelques morceaux pour illustrer mon propos:

Eagles Of Death Metal – English Girl

Eagles Of Death Metal – Cherry Cola

Louis XIV – Paper Doll

Electric Six – Electric Demons  In Love

Josh Homme & PJ Harvey (Desert Sessions) – I Wanna Make it wit Chu

Voilà, c'est du sex-rock selon l'homme à la moustache, c'est du rock'n'roll, mais ça n'a pas oublié le "roll" de ce mot composé. Ces disques ne se périment pas. 2,3 ou 4 ans après, toujours le même plaisir. J'en ai marre du rock. Il a tiré la couverture. Pris un peu la grossse tête. Oublié les mouvements pernicieux du bassin d'Elvis. J'aimerais un peu plus de Roll. Et pourquoi pas du Punk-Roll, du Pub-Roll, de la Pop-Roll, et même du Roll à rimmel et des collectifs Roll.
PS: un live entier des Eagles Of Death Metal à télécharger sur leur site…

29 March, 2006 - Posted by | 00's, music, Rock

2 Comments »

  1. Comment dire… t’es dans le vrai mec !

    Comment by Gonzo | 2 April, 2006 | Reply

  2. fuck it’s all

    Comment by sabah | 12 February, 2007 | Reply


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: