Special things // Special Songs

Neil Young – Living With War

neil-young-y-03.jpgGrande nouvelle. Neil Young revient, et il est pas content. L'album Living With War a été composé, écrit, et enregistré en 9 jours.

Le thème, en gros, c'est qu'il faut virer Bush. C'est assez explicite: la chanson phare, enregistrée avec 100 autres musiciens et chanteurs, se nomme "Let's Impeach the president". Selon les dires des participants, ils découvraient les paroles sur un grand écran, l'enregistrement a duré 12 heures non-stop, et le tout était visiblement proche d'une expérience mystico-religieuse. Quelques litres de larmes d'émotion auraient coulé ce jour-là selon nos informateurs. Pour les paroles, il s'agit d'un réquisitoire total contre Bush.
L'album, lui, marque un retour à l'électricité. Neil Young appelle ça du "Metal-folk". Après avoir été parmi les rares à esquiver les balles des punks (voir Johnny Roten qui avoue volontiers sa passion pour le Loner), après être devenu le parrain de la scène grunge, et pas seulement à cause de ses chemises de bucherons (voir l'album avec Pearl Jam en backing-band, et accessoirement la note de suicide de Kurt Cobain), on peut espérer que Neil Young deviendra le grand-père d'une scène rock ricaine politique moins plan-plan, plus électrique justement.

Pour écouter ça, pas de MP3. J'aurai bien sûr pu me faire chier à ripper ce machin d'une façon ou d'une autre pourne mettre icci que "Let's Impeach the President". Mais non, il faudra écouter l'album entier, et dans l'ordre, parceque Neil Young nous fait la grâce de le mettre à dispo ainsi, parcequ'il y a des artistes dont on a envie de respecter la volonté sur leur oeuvre.

Paye ton mini-player: Neil Young – Living With War(full album)

Et puis tant qu'à faire:

L'interview de Neil Young à CNN au sujet de ccet album, pour les anglophones

Neil Young & Crazy Horse – Hey hey, My my (live)

29 April, 2006 - Posted by | 00's, music, Rock

1 Comment »

  1. I’d like very much to praise Mr Neil Young for this pertinent return to the protest song, which not only Americans are very much in need of, but the rest of the world as well.For more than two decades we’ve been assailed by fakeness both in art and politics. Just think of all the staff on our tv screens.Every day it seems more and more obvious that our fate is really put in the hands of fools, that justice is no more than a game and the U N resolutions are just a pig circus. This album brings, through its straight forwardness, the real concerns committed art should be about.The American laymen should be addressed in such fashion to make them aware that they’ve been blackmailed under the name of freedom, justice, democracy and likewise slogans. The plain truth is that the present American president and its administration have used more 300 million good hearted people to seed and water trouble and anarchy throughout the whole world. When will the chimes of freedom toll?

    Comment by ABDESSAMAD EL MENAN | 22 April, 2007 | Reply


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: